Hotel du Golf CabourgHotel du Golf CabourgHotel du Golf Cabourg
Hotel du Golf CabourgHotel du Golf CabourgHotel du Golf Cabourg

Accueil > Environs

Trouville se visite sur les pas de Marcel proust

 
Trouville a été une des villégiatures favorites de Proust. Elle l’a séduit pendant sa vie, et nourri, par ses vues, ses villas, sa vie mondaine. Il a découvert Trouville soixante ans après Dumas et trente ans après Boudin.
 

Villa Persane:
Bâtie en 1859 par M. de Gastine, elle fût achetée en 1876 par Hélie de Talleyrand- Périgord, prince de Sagan. Cette villa ravissait Proust par son allure et par son nom. La princesse de Sagan servira de modèle à Madame de Luxembourg.
“Elle sortait tous les matins faire son tour sur la plage presque à l’heure où tout le monde, après le bain, remontait pour déjeuner, et comme le sien était seulement à une heure et demie, elle rentrait à sa villa long- temps après que les baigneurs avaient abandonné la digue déserte et brûlante.”
"Essais et articles"

La Tour Malakoff:
Bâtie vers 1855 par Charles Mozin, d’inspiration gothique, la Tour Malakoffest vendue àMaquet, l’un des actionnaires du Casino-salon en 1866.
«1906 - dans son effort désespéré de revenir à Trouville, Proust écrit lettre sur lettre à Madame Straus pour qu’elle lui trouve une villa à louer... arrêtant successivement son choix sur la Tour Malakoff, la tour Fréville, le Chalet d’Harcourt (...) »
Ph. Bouton – “Athéna sur la Touques”
L’Eglise d’Hennequeville
En 1847, Trouville annexe le hameau d’Hennequeville groupé autour de son église Notre-Dame-de-la-pitié. Bordant la route d’Honfleur, elle possède le charme des petites églises normandes, dissimulées sous les feuillages, que Proust aimait à visiter au cours de ses longues courses en automobile.
«Nous sommes à deux pas de ces Creuniers que vous vouliez tant voir. Tenez, je vais vous mener jusque-là par un joli petit chemin (...) Tout d’un coup (...) Je m’arrêtai, touché au cœur par un doux souvenir d’enfance : je venais de reconnaître (...) un buisson d’aubépines défleuries. »
 
Sources : www.trouvillesurmer.org